Désencombrer son armoire

Désencombrer son armoire

Désencombrer son armoire est sûrement la première étape de nombreux apprentis minimalistes. Mais pourquoi commencer par cela ?

Les vêtements ont la faculté d’entretenir un lien de proximité avec nous puisqu’ils sont en contact direct avec notre corps. Ils représentent également l’image que l’on souhaite montrer aux autres. Choisir entre tel ou tel vêtement va donc être un bon moyen de réfléchir sérieusement sur tes goûts et tes besoins. Commencer par désencombrer ton dressing t’aidera à faire le tri pour le reste de ta maison.

De plus, les vêtements sont des biens communs pour lesquels tu auras davantage de facilités à te séparer. Cependant, il peut y avoir quelques pièces plus coûteuses ou plus chargées en souvenirs qui seront d’excellents témoins de ta progression.

A présent, rentrons dans le vif du sujet. Dans cet article, je vais te donner les trois critères principaux et l’unique règle qui vont t’aider à désencombrer ton armoire.

Avant toutes choses, je te conseille d’aller faire un tour du côté de chez Christina Cordula pour comprendre quelles formes de vêtements et quelles couleurs te mettent le mieux en valeur. Une fois cette recherche effectuée, décide toi de deux ou trois couleurs vives et autant de couleurs neutres qui garniront ta garde-robe. Avec cela en tête, tu pourras déjà éliminer les pièces ne correspondant pas à ces critères.

Une fois que tu es opérationnel sur ça, et que tes lessives n’ont jamais été aussi bien à jour  (Eh oui ! Difficile de trier quand tout est au sale !), tu peux enfin te lancer.

Vide ton armoire de fonds en combles, parcours toute ta maison pour rassembler tout ce qui ressemble de près ou de loin à un vêtement et … c’est parti pour le tri !

Règle numéro 1 : soit impitoyable.

Un objet est un objet, rien de plus. Il est censé satisfaire tes besoins et pas te faire culpabiliser. Si tu veux connaître ce sentiment de légèreté et de bien être à la fin de ta séance de tri, il ne faut pas hésiter à se débarrasser de ce qui ne correspond pas aux trois critères suivants :

  1. Ce vêtement te plait: si tu ne peux plus le voir en peinture ou si tu t’entends dire BOF en le regardant…. Bazarde-le.
  2. Il correspond à ta morphologie et à tes couleurs: si ce n’est pas le cas, sépare-toi en. Tu auras beau le trouver sympa, tu auras toujours un doute en l’enfilant. Pas la peine de réduire sa confiance en soi dès le début de la journée…
  3. Tu peux le mettre régulièrement: l’idéal est d’avoir un maximum de vêtements multi-saisons. A moins que ce soit une tenue de cérémonie, il ne faut garder que des vêtements que l’on met souvent. Quand on sait que l’on porte 20 % de ses habits 80 % du temps, l’objectif est de se rapprocher au maximum de ces 20 %. Pour faciliter les combinaisons, avoir quelques basiques t’aideront. De même, c’est là que tu vois l’importance d’avoir déterminé ta gamme de couleurs et t’y tenir.

Attention, cela paraît simple sur le papier mais je dois te prévenir. Tu vas avoir un tas d’excuses bidons qui vont essayer de détourner des trois critères précédents. Voici dans cet article mon top 5 des réflexions parasitaires.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *